17. September – 22. Oktober 2012

Dans le silence des vitrines, il y a le chuchotement des origines. De musées d’histoire naturelle en musées d’anatomie, la mort s’expose au fantasme du photographe. Carcasses de créatures disparues, nervures des ossatures et des chairs empaillées, c’est dans le rituel vaudou de la lumière synthétique que ces anatomies existent et s’éveillent.

Anatomy report donne à voir une nouvelle imagerie biologique à travers le regard photographique d’Elérinna Heise.

www.elerinna-h.com